Le rôle de l’expert comptable

Le métier d’expert comptable est réservé aux analystes dans l’âme et aux amoureux des chiffres. Il est possible de commencer au bas de l’échelle, pour finalement suivre un stage de trois ans, avant de se présenter à l’examen. Cette profession présente une rémunération proportionnelle aux connaissances et à la spécialisation acquises.

Missions du métier : Expert-comptable

L’expert-comptable peut aussi bien être un chef d’équipe qu’un homme à tout faire. Lorsqu’il travaille à son compte, il dispose souvent d’une équipe de comptables plus ou moins nombreuse, en fonction de la taille de sa structure. Lorsqu’il travaille en entreprise, son rôle peut-être celui d’un conseiller.

Le rôle d’un expert comptable installé à son compte :

  • il assure la comptabilité de professions libérales, commerçants et artisans ;
  • il réalise écritures comptables ;
  • il établit les bilans de fin d’année.
    Bien sûr, il peut engager des collaborateurs, mais si son volume d’affaires n’est pas suffisant pour couvrir certaines charges, il devra lui-même effectuer le travail de comptable ou d’aide-comptable.

    Beaucoup d’experts-comptables sont certifiés commissaires aux comptes. Cette qualité leur permet de garantir la véracité des comptes d’entreprises. Certaines sociétés leur demandent de conduire régulièrement des audits, sur leur propre entité ou sur d’autres entreprises.

    S’agissant d’exercer dans une grande société, un expert-comptable peut être l’épaule sur laquelle s’appuie le dirigeant.
    Ses fonctions consistent à :
    Observer la situation financière de la structure ;
    • Analyser constamment les besoins en fonds de roulement, les charges et les prévisions de revenus ;
    • Dresser un bilan qu’il remet au chef d’entreprise, afin de lui donner de la visibilité sur la santé de sa structure ;
    • Gérer tous les aspects financiers, de la recherche de prêts professionnels à la mise en place d’un système de gestion interne
    Certaines PME emploient un expert-comptable pour gérer leur service de comptabilité. Dans ce cas, il dirige également une équipe de comptables, qui préparent les écritures et les bilans. Son rôle est alors de contrôler et d’entériner leur travail.
Qualités requises pour devenir Expert-comptableUn expert-comptable est très souvent appelé à diriger une équipe. Il doit avoir des qualités de leader et d’animateur, capable d’évaluer les capacités de chacun de ses collaborateurs et de les exploiter au mieux. Il s’adjuge les parties les plus techniques d’un dossier, puis le partage en plusieurs tâches, qu’il distribue à ses comptables. Qu’il travaille dans un cabinet ou dans le service comptabilité d’une grande entreprise, il est celui qui possède le plus haut niveau de connaissances. Il doit être capable de trouver le bon équilibre entre le maintien du respect de la hiérarchie et la communication conviviale avec ses subalternes.

Le métier d’expert-comptable est plus qu’une affaire de dossiers. Ce professionnel assermenté doit avoir un bon sens du contact, et être capable d’expliquer les rouages de la comptabilité à ses clients. De plus, il est souvent appelé à conseiller, qu’il s’agisse d’un artisan ou d’une grande entreprise. Un certain sens de la pédagogie est très utile pour faire comprendre à son interlocuteur les options qui s’offrent à lui.

Bien sûr, l’expert-comptable doit aimer les chiffres. La qualité de son travail dépend de la profondeur et de la justesse de ses analyses. Il passe la majeure partie de son temps le nez dans les comptes de ses clients, le code fiscal toujours à portée de main. Insatiable et persévérant, il doit rechercher la voie légale qui permettra à ses clients de réaliser leurs objectifs financiers. La rigueur et le sérieux sont les mots d’ordre de la comptabilité.

Expert-comptable : carrière / possibilité d’évolutionÊtre diplômé d’expertise comptable ne suffit pas pour ouvrir son propre cabinet ou pour diriger le service comptabilité d’une entreprise. Beaucoup de jeunes diplômés choisissent de travailler au sein d’un cabinet d’expertise pendant quelques années, afin d’acquérir une certaine expérience. Certains continuent dans cette voie et gravissent peu à peu les échelons pour se voir confier plus de responsabilités, voir même pour devenir associés.

Un expert-comptable désirant diriger sa propre structure peut, soit racheter un cabinet existant, soit monter le sien. Il est alors préférable de se spécialiser dans un domaine précis pour attirer la clientèle. Cela peut être la défiscalisation, la transmission, l’audit…

Vous pouvez découvrir toutes les activités proposées par notre cabinet ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *